cheveux roux

Aventure capillaire, No Poo, suite…

Reprenons donc l’exploration capillaire du No Poo.

Une fois que ma crinière est débarrassée de tous résidus  d’anciens shampoings, de silicones et autres produits coiffants, à l’aide du bicarbonate de soude, il est temps de la faire briller de milles feux !

Je passe donc à la seconde étape le lavage avec exclusivement de l’après-shampoing. 

Pour ma part j’utilise celui de la marque “Ciel d’azur“ au karité bio.

Tu peux utiliser celui de ton choix, je te conseille quand même de te tourner vers le naturel et le bio, tes cheveux n’en seront que plus heureux.

Un bon après-shampoing c’est quoi ?

  • Il contient des émollients : beurre de karité, huile végétale, d’olive, de germe de blé…
  • Des protéines :   de blé,  de soja…
  • Des humectants : Panthenol, glycérine végétale…
  • Et enfin des hydratants : acides aminés, Aloé vera…

Avec ça tu détiens le combo gagnant pour des cheveux brillants et en santé !

On attaque la partie technique :

illustration shampoing
Illustration petit personnage qui se lave les cheveux
  • Humidifie tes cheveux (humide, pas dégoulinant d’eau hein)
  • Effectue un premier démêlage ou enlevage des cheveux morts de la semaine à l’aide de tes mains. Utilise tes doigts comme un grand peigne (pas la peine de forcer si tu tombes sur un noeud récalcitrant, tu en viendras à bout avec l’après-shampoing). Personnellement je fais cette étape parce que je trouve stupide d’utiliser plus d’après-shampoing pour des cheveux déjà morts 🙂
  • Une fois le plus gros des cheveux morts retirés, on commence le lavage du cuir chevelu. Mets une petite noisette/noix de produit au bout de tes doigts, répartie le sur les deux mains, et commences le massage du cuir chevelu. Je commence toujours pas la nuque en remontant vers le sommet du crâne (je remets une petite quantité de produit à chaque nouvelles zones massées), puis les tempes et enfin le devant du crâne. Après chacun fait comme il veut.
    Il ne faut pas hésiter à bien masser, c’est l’action des doigts qui va décoller toutes les impuretés (poussières, pollutions…) du cuir chevelu.
  • Une fois le cuir chevelu propre, il est temps de passer aux longueurs. Si tu as les cheveux relativement lisses, et pas vraiment emmêlés le simple fait de rincer ton cuir chevelu fera couler l’après-shampoing sur tes longueurs, tu peux donc passer au rinçage du cuir chevelu.
    Si comme moi, tes cheveux sont moins coopératifs tu peux utiliser l’après shampoing sur tes longueurs pour faciliter le démêlage. Quand je tombe sur un noeud récalcitrant une noisette de produit suffit (la plus part du temps) à permettre le démêlage sans occasionner de casse des cheveux.
  • Il est temps de rincer ! Pour nourrir au maximum tes cheveux, ne rinces que ton cuir chevelu en profondeur, pas la peine d’insister sur tes longueurs avec l’eau chaude. Une petite couche d’après-shampoing sur les longueurs les nourriras pendant quelques jours. Il m’arrive même de rajouter une petite noisette sur mes pointes après essorage des cheveux.
  • Tu peux si tu le désires utiliser du vinaigre de cidre pour ton dernier rinçage si ton eau est calcaire ou/et si tu en as envi.
Toi qui me lis et qui comme moi désespères d’arriver à dompter ta crinière, je te renvois une fois de plus au livre  Curl Power de Lorainne Massey.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *